Analyse des conversions des forêts par les grands investissements en Afrique Centrale

Le Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) au Cameroun, en partenariat avec l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH) au Congo, Brainforest au Gabon et la Maison de l’Enfant et de la Femme Pygmée (MEEP) en RCA, a développé le projet « Agir sur les défis de l’APV: exploitation illégale et changement du couvert forestier dans le cadre d’investissement non-forestiers ».

Dans le cadre de ce projet, le CED a effectué une étude afin de renseigner sur la légalité de l’exploitation du bois dans les grands investissements en Afrique Centrale.

L’étude ainsi menée fait des constats de vide juridique et de la non prise en compte de plusieurs critères techniques dans la conversion des forêts et l’exploitation du bois qui en découle. Elle débouche sur des recommandations qui interpellent, d’une part, les Gouvernements pour une meilleure coordination intersectorielle, et d’autres parts, à la légalité des activités de conversion.

Télécharger le document Analyse des conversions des Forêts