Améliorer la Gouvernance Forestière et Climatique grâce à la Foresterie Communautaire

A l’occasion de la 17e Réunion des Parties du Partenariat des Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui a eu lieu à Douala du 24 au 27 octobre 2017, le CED a organisé un atelier sur le thème « gestion inclusive des forêts au Cameroun : rôle de la foresterie communautaire dans l’amélioration de la gouvernance forestière et climatique », en collaboration avec l’ONG internationale Fern.

Après une présentation des lacunes liées à la foresterie communautaire jusqu’alors essentiellement basée sur l’exploitation forestière dont les pratiques sur le terrain ne contribuent toujours pas à l’amélioration des conditions de vie des communautés locales, le CED promeut d’une part une appropriation et une gestion effective des forêts par les communautés à travers le renforcement des capacités techniques, et d’autre part la création des richesses alternatives durables autour de la foresterie communautaire.

Il s’agit entre autres de la valorisation des produits forestiers non-ligneux (PFNL), l’agriculture durable, l’apiculture… Certaines communautés, telle que l ‘’Association des Femmes et Hommes Amis de Nkolenyeng (AFHAN)’’ au Sud du Cameroun, se sont délibérément engagées dans la conservation de leur forêt. En effet, aux lendemains des CoP 21 et 22 (Conférence des Parties, Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques) où les nouveaux guichets de financement tel que le Fond Vert pour le Climat se sont prononcés, la lutte contre le changement climatique peut être vue non plus seulement comme un obstacle, mais aussi comme une opportunité de développement à travers le financement des micro-projets communautaires d’adaptation et d’atténuation.

Dès lors, l’une des principales recommandations était la mise en œuvre des plans de développement efficace et durable autour de la foresterie communautaire et le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des populations riveraines.

 

La 17e Réunion du PFBC comprenait des ateliers portant sur trois thématiques principales, à savoir la gouvernance forestière et l’utilisation des terres, la biodiversité et la faune sauvage, et le changement climatique (atténuation et adaptation). Un espace d’exposition à destination des partenaires du PFBC était aménagé en vue d’accueillir une trentaine d’exposants.