Appel à contributions: Ressources naturelles et conflits en Afrique centrale

Le Centre pour l’environnement et le Développement (CED), lance une série de publications visant à encourager la recherche interdisciplinaire sur les thématiques liées aux droits des communautés locales et autochtones, à la gouvernance des ressources naturelles et au développement durable. Le premier ouvrage, dont la parution est prévue pour Septembre 2015, portera sur « Ressources naturelles et conflits en Afrique Centrale ». Le Centre lance à cet effet un appel à contributions. Vous trouverez ci-dessous une présentation succincte du projet de recherche ainsi que le calendrier d’élaboration de l’ouvrage.

Présentation du projet de recherche

Le message du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, à l’occasion de la Journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé rappelait que « depuis 1990, au moins 18 conflits violents ont été alimentés par l’exploitation de ressources naturelles telles que le bois, les mines, le pétrole et le gaz. Parfois, ils trouvent leur origine dans la destruction de l’environnement et la marginalisation des populations locales qui ne bénéficient pas des avantages économiques de l’exploitation de ces ressources ». Des tendances mondiales telles que l’évolution démographique, l’augmentation de la consommation, la dégradation de l’environnement et le changement climatique exercent des pressions considérables et potentiellement insoutenables sur la disponibilité et la possibilité d’utiliser des ressources naturelles telles que la terre, l’eau et les écosystèmes. Il est fort probable que les défis liés à la prévention, à la gestion et à la résolution des conflits induits par les ressources naturelles soient des facteurs déterminants de la paix et de la sécurité mondiale au 21ème siècle.

Ceci est particulièrement vrai en Afrique Centrale, où semblent se trouver réunis tous les ingrédients des conflits liés à la gestion des ressources naturelles. Les pays se caractérisent en effet tous par la richesse et la diversité de leur patrimoine naturel, qui a suscité des investissements nombreux et variés d’acteurs qui cohabitent avec les usages traditionnels ou avec d’autres droits de nature commerciale, parfois sur les mêmes espaces. La compétition induite par cette multiplicité d’acteurs est susceptible de conduire à des conflits parfois violents.

L’ouvrage vise dans une perspective pluridisciplinaire à analyser les liens que les ressources naturelles, et leur gestion, peuvent entretenir avec des dynamiques conflictuelles ou, au contraire, coopératives. Par ailleurs, il s’agira à la fois de procéder à un diagnostic de la situation, de faire le point sur les initiatives existantes et de proposer des solutions pour une meilleure gestion des ressources naturelles dans le but de contribuer à une meilleure prévention, gestion et résolution des conflits.

Calendrier d’élaboration

Le CED invite toute personne intéressée par le présent appel à contributions à faire parvenir au plus tard le 28 février 2015 son projet d’article comprenant le titre du projet de contribution, la présentation brève de l’objet d’étude et de la problématique (400 mots maximum) à l’une des adresses suivantes: snguiffo@cedcameroun.org ou apollinkoagne@gmail.com

Le CED reprendra contact avec vous à la fin du mois de mars afin de vous confirmer si votre proposition de contribution a été retenue par le comité scientifique du projet. Un plan du futur ouvrage contenant la liste des contributions retenues et les coordonnées des auteurs sera également envoyé aux contributeurs afin de vous donner un aperçu du partage des thèmes de réflexion et le moyen d’échanger avec les autres personnes impliquées dans la rédaction de l’ouvrage. Les contributions définitives en français ou en anglais devront être retournées aux adresses sus indiquées suivant les règles de présentation qui vous seront indiquées, au plus tard le 20 juillet 2015.

La publication de l’ouvrage aura lieu en septembre 2015.

Télécharger la version pdf ici