Gender Justice : Les femmes de « Amis de la Terre Afrique » prennent le pouvoir

FoEA Women Meeting Group
Les femmes de poigne au pouvoir

Elles ont construit et mené un plaidoyer en prélude à la tenue de l’Assemblée générale des Amis de la Terre Afrique qui a débouché sur leur intégration dans les instances décisionnelles.

La problématique du Genre était au centre d’une formation à Limbé (Cameroun) du 16 au 17 août 2016. L’initiative des Amis de la Terre Afrique visait à enrichir les connaissances des femmes des organisations membres de cette fédération sur le sujet.

Une première expérience qui a connu la participation du Libéria, du Nigéria, de l’Ouganda, du Cameroun et du Togo. Il s’est agi d’unir les femmes dans un cadre afin qu’elle puisse mener des actions collectives contre toute forme de discrimination et de marginalisation envers les femmes.

La réflexion a porté ses fruits. Une déclaration avec des revendications précises produite. Le document a été lu et défendu durant l’Assemblée Générale des Amis de la Terre Afrique (18 – 20 août 2016). Au terme des travaux, les femmes tirent leur épingle du jeu :

– Une femme (Nora Bowier – FoE Libéria) admise à siéger au sein de l’instance décisionnelle qu’est le Consultative Board

– Deux nouvelles femmes portées à la co-coordinnation des programmes régionaux. Il s’agit de Mireille Tchiako (CED/FoE Cameroun) au programme communication et de Rita Uwaka (ERA/FoE Nigeria) au programme Forêt et Biodiversité.

– Trois femmes désignées (3/3) pour développer la politique genre au sein de FoEA. Notamment Peruth Atukwatse (Nape/FoE Ouganda), Mireille Tchiako (CED/FoE Cameroun) et Pauline Yawoa D. DA Costa (AFTPS&T/ FoE Togo)

– Deux femmes (2/3) désignées pour assurer le suivi du projet Jeune au sein de FoEA. Il s’agit de Peruth Atukwatse (Nape/FoE Ouganda) et Michèle Sonkoué (CED/FoE Cameroun).

Une victoire que les femmes ont célébrée à travers le slogan : People Power Now ! Gender Justice NOW !