La SNE Cameroun passe en revue ses réalisations

Au Cameroun, la SNE (Stratégie Nationale d’Engagement pour la gouvernance foncière) vise à contribuer à la création d’un environnement et à une politique foncière qui répond et protège les droits fonciers et les intérêts des groupes les plus vulnérables tels que les petits paysans, les femmes, les jeunes, les migrants et les peuples autochtones, afin de garantir leur bien-être socio-économique et culturel. Au cours de l’exercice 2019-2020, la plateforme a mené une série d’activités afin d’atteindre des changements dans des domaines divers de la gouvernance foncière.

Réunis au cours d’une journée, les organisations membres de la plateforme ont évalué le niveau de mise en œuvre de leurs activités et réfléchit à la planification pour l’année à venir.

Allant par exemple dans le sens de la collaboration entre les acteurs de la gouvernance foncière, APEEFC a par exemple relevé que le travail avec les radios communautaires afin de sensibiliser les communautés a été indispensable.

  

De son côté, en vue de promouvoir l’accès des femmes à la terre, AJESH a réuni un large éventail de parties prenantes pour présenter l’utilisation des terres par les femmes dans le paysage d’Ebo, et les informer sur le droit des femmes à accéder à la terre.

Globalement, malgré les incidences notables de la crise de la Covid 19 sur la démarche de mise en œuvre des activités (réduction des déplacements inter-régions, organisation des échanges virtuels, etc.), la plateforme a contribué, entre autres à la sensibilisation, aux renforcements des capacités sur les questions de gouvernance foncière, à la promotion des bonnes pratiques, au renforcement de la collaboration entre les membres et l’expansion des idéaux prônés par la SNE auprès du gouvernement.

L’atelier s’est terminé par la planification pour l’année à venir.