Appel à candidature pour le recrutement d’un Consultant Informaticien

Administrée par le CED (Centre pour l’Environnement et le Développement), la plateforme ou observatoire OBSTER est caractérisée par le couplage d’une application webmapping et d’une base de données spatiale permettant l’analyse de l’occupation et l’utilisation du sol au Cameroun. Elle rassemble des données sur les différents usages des terres dans les secteurs forestiers, miniers, agro-industriels en passant par les grandes infrastructures. L’observatoire fournit un cadre d’analyse des menaces existantes et potentielles sur les forêts et les terroirs villageois, il est à la fois un outil de suivi permanent mais aussi un outil de plaidoyer stratégique du fait de son accessibilité au large public et de sa vulgarisation auprès des communautés et Organisations de la Société Civile (OSC).

La plateforme ou observatoire OBSTER est divisée en 3 parties :

La BIBLIOTHEQUE OBSTER : Elle stocke de nombreux documents (lois, décrets, articles, rapports) accessibles en consultation libre et en téléchargement. Elle analyse également certains cas spécifiques de conversions de terres forestières ayant eu lieu récemment au Cameroun. Elle comporte un espace forum de discussion.

La CARTOGRAPHIE OBSTER : Elle présente le positionnement des données géographiques collectées pour chacun des secteurs analysés par l’observatoire. Ces données consultables via une carte interactive en ligne sont mises à jour quotidiennement et sont accessibles en téléchargement libre.

Le SIGNALEMENT OBSTER : Il permet à chaque utilisateur de la plateforme de positionner une observation immédiate, instantanée sur un fond de carte du Cameroun, de manière à informer les autres utilisateurs sur une situation ou un problème quelconque ayant attrait aux thématiques analysées.

L’objectif principal du consultant est d’étendre la base de données OBSTER à 3 pays supplémentaires en plus du Cameroun : (Centrafrique, Congo, Gabon) et d’optimiser sa gestion en back office pour faciliter le travail des administrateurs de la plateforme. Il est question d’améliorer l’utilisation de certains outils en ligne (front office) directement accessibles par les utilisateurs de l’observatoire et de renforcer les compétences techniques des administrateurs.

Le travail à effectuer est divisé en 2 phases distinctes :

  • 1ère phase : Extension et optimisation technique des applications OBSTER ;
  • 2ème phase : Renforcement des capacités des administrateurs ;

 

Le consultant doit proposer un document synthétique présentant sa méthodologie de travail pour la réalisation des 2 phases successives. Ce document doit contenir obligatoirement un plan de réalisation des améliorations techniques, et un plan de formation sur les outils et logiciels de l’observatoire OBSTER. Une proposition financière pour l’hébergement du site web (à la charge du CED) pour les 2 prochaines années à venir pourra être jointe également à la réponse.

Les postulants doivent envoyer leur réponse à : « contact@cedcameroun.org » ou bien vouloir déposer le dossier au siège de l’organisation sis à Etoa-Meki, derrière la Colline de Djoungolo.

La date limite est fixée au 23 février 2018.

Les TDRs de l’appel à candidature sont disponibles ici.