Programme FAO UE FLEGT: Les organisations renforcent leurs capacités dans la gestion de projet

Pour mener à bien le projet « Agir sur les défis de l’APV : exploitation illégale et changement du couvert forestier dans le cadre d’investissements non-forestiers » , financé par le Programme FAO-UE FLEGT, un atelier de capacitation a été organisé à l’intention des responsables de sa mise en œuvre.

Ils sont venus du Centre pour l’Environnement et le Développement (CED) au Cameroun, de Brainforest au Gabon, de l’OCDH à Brazzaville et de la Maison de la Femme Pygmée en Centrafrique afin d’améliorer leurs connaissances sur la qualité de la gestion financière, administrative, communicationnelle et de mesure de succès dudit pojet.

Pour ce faire, l’atelier de formation s’est déroulé à Brazzaville du 1er au 3 février 2017 sous la conduite de Bernard Van den Abeele, consultant en gestion pour le Programme FAO FLEGT et Belinda Onana, responsable financière au CED.

Soulignons que le projet  « Agir sur les défis de l’APV : Exploitation illégale et changement du couvert forestier dans le cadre d’investissements non-forestiers » vise à réduire les risques d’exploitation forestière illégale dans le cadre des grands investissements (agro-industrie, mine, infrastructure) par le renforcement de l’efficience de toutes les parties engagées dans le suivi de ces investissements.