Salon Promote 2019 : session sur les compensations dans le cadre des investissements au Cameroun

Le salon international de l’entreprise « Promote 2019″ s’est tenu du 16 au 24 février 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé. A l’occasion de ce rendez-vous biennal, la délégation de l’Union européenne a accordé un espace au projet LandCam pour discuter du « système d’expropriation et d’indemnisation au Cameroun », le 18 février. La rencontre s’inscrivait dans le prolongement de l’atelier de partage d’expériences entre les opérateurs du secteur privé lors de la Semaine du Foncier, organisée au Palais des Congrès de Yaoundé du 21 au 26 janvier 2019. La session avait pour objectif d’approfondir les échanges amorcés sur les enjeux du dialogue entre les compagnies et les communautés riveraines de leurs investissements autour d’une meilleure gestion locale des terres. Parmi les recommandations formulées, les investisseurs ont proposé que soit explicitement intégrée dans la réforme en cours la compensation des communautés avant démarrage des travaux ainsi que la rédaction des plans d’aménagement des territoires et des sols, évitant ainsi des chevauchements des territoires et délimitant clairement les espaces des communautés.

Le projet LandCam a pour objectif la sécurisation des droits liés aux terres et aux ressources et l’amélioration de la gouvernance foncière au Cameroun. Implémenté par le CED et le RELUFA au Cameroun ; et l’IIED aux Royaumes-Unis, le projet est financé par l’Union Européenne, et bénéficie également de l’appui de la Fondation Arcus et CIDT. Les activités menées dans le cadre de LandCam seront capitalisées afin de faire des propositions concrètes à intégrer dans la réforme foncière en cours, en prenant compte de tous les acteurs concernés par la gestion de la terre et plus particulièrement les couches vulnérables telles que les peuples autochtones, les jeunes et les femmes.

Retrouvez cette actualité et bien d’autres sur:  https://www.landcam.org/