Herakles Farms

Le projet de plantation industrielle de SGSOC / Heraklès Farms au Cameroun

Le 17 septembre 2009, SG Sustainable Oils Cameroon PLC (SGSOC) a signé un contrat avec le gouvernement camerounais pour la mise sur pied d’une grande plantation industrielle de palmiers à huile et d’une raffinerie. La SGSOC est détenue à 100% par l’entreprise américaine Héraklès Farms, entreprise affiliée à Héraklès Capital, une entreprise privée d’investissement focalisée sur l’Afrique et travaillant dans les secteurs des télécommunications, de l’énergie, des infrastructures, des mines et de l’agro-industrie. La SGSOC a obtenu les droits pour 73.086 hectares de terres dans les départements du Ndian et du Koupe-Manengouba au sud-ouest du Cameroun par un bail foncier de 99 ans. Selon l’étude d’impact environnemental et social (EIES), la SGSOC implantera sur 60.000 ha des pépinières et plantations de palmier à huile, et les usines de transformation. Les 12.000 ha restants seront «protégés comme zones de ressources sensibles du point de vue environnemental et social, pour les infrastructures de plantation et les infrastructures sociales et comme terres destinées aux activités de subsistance des villages.» L’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) a fourni des semences à SGSOC pour le démarrage des pépinières de palmiers à huile.

Le tout premier rapport sur le sujet qui dévoile le scandale a été rédigé et publié par le CED et le RELUFA le 14  février 2012.

 

 

  • Documents sur SGSOC

    • Convention 2009
    • Rapport Ministère des forêts